Seconde main luxe

Montée en puissance de la mode de seconde main

De plus en plus de consommateurs accordent une importance croissante à l’écoresponsabilité, un phénomène renforcé par la pandémie actuelle. Cette évolution a conduit à une augmentation significative du marché des vêtements de luxe d’occasion, qui devrait connaître une croissance de 15 à 20 % dans les cinq prochaines années selon le cabinet Boston Consulting Group (BCG). Le marché mondial de ces articles est estimé entre 30 et 40 milliards de dollars. Les marques telles que Dior, Louis Vuitton, Gucci, Balenciaga, Isabel Marant, Dolce & Gabbana, Zadig & Voltaire et Sandro sont de plus en plus présentes sur les plateformes dédiées à la vente de mode de seconde main.

Vestiaire Collective : Une histoire de succès sur ce marché en plein essor

Avec ses trois millions de pièces en ligne et sa communauté de onze millions de membres répartis dans plus de 80 pays, la plateforme Vestiaire Collective est aujourd’hui la référence en matière d’achat et de vente d’articles de mode et de luxe d’occasion. La typologie des clients a évolué avec le temps, reflétant divers profils tels que ceux souhaitant consommer différemment, les acheteurs attirés par le prix ou encore les experts à la recherche d’une pièce particulière.

Evolutions des comportements face à la durabilité

L’étude menée par BCG pour Vestiaire Collective montre la diversité des comportements et l’importance croissante de la durabilité dans le développement du marché de la mode de seconde main. Sur les 7 000 membres interrogés, 69 % d’entre eux se disent prêts à consommer davantage de pièces d’occasion.

  • Le pourcentage de vêtements de seconde main dans nos armoires pourrait atteindre 27 % d’ici 2023, contre 21 % actuellement.
  • La tendance a été renforcée pendant le confinement, en particulier en France.

Opportunités pour les marques de luxe sur ce marché florissant

Selon l’étude menée par BCG, le marché de la mode de seconde main représente une opportunité importante pour les marques de luxe :

  • Plus de 62 % des consommateurs affirment être plus enclins à acheter auprès de labels qui collaborent avec des plateformes et des acteurs de la seconde main.
  • Il s’agit d’une occasion pour les marques de toucher d’autres publics, notamment les Millennials et la génération Z.

Récemment soutenue par Cuir Invest, la filière d’investissement du cuir, Vestiaire Collective est parvenue à rejoindre le club très fermé des licornes françaises, ces sociétés non cotées valorisées plus d’un milliard de dollars.

Collaboration entre Vestiaire Collective et Mytheresa

Dans le but d’encourager leurs clients à revendre les pièces qu’ils ne portent plus, Vestiaire Collective et Mytheresa ont signé un partenariat permettant aux fidèles clients du site multimarque de mode de luxe de participer à un programme de revente de leurs pièces de créateurs via une page web dédiée sur son portail.

L’avenir de la mode durable dans le secteur du luxe

  • Les vêtements de seconde main constituent un nouveau marché prometteur pour les marques de luxe qui souhaitent proposer des alternatives durables à leurs clients.
  • De nouvelles collaborations et partenariats entre ces marques et des plateformes spécialisées comme Vestiaire Collective seront de plus en plus courants afin d’accélérer cette tendance.

En somme, le marché de la mode de seconde main semble être bien parti pour offrir aux consommateurs soucieux de l’environnement et amateurs de luxe une alternative durable et accessible, permettant ainsi aux marques de luxe de poursuivre leur croissance tout en relevant le défi de la durabilité dans ce secteur très convoité.

By Marie

Marie Descamps est une journaliste et une militante écologiste reconnue pour son engagement profond en faveur de la protection de l'environnement et de la promotion du développement durable. Avec un parcours académique enrichi en journalisme et en études environnementales, Marie a consacré sa carrière à mettre en lumière les défis écologiques contemporains, à travers des reportages poignants et une participation active à des initiatives écologiques. Son travail, ancré dans une recherche approfondie et une volonté de changement, vise à inspirer une prise de conscience et une action collective pour un avenir plus vert. Spécialités :

  • Reportages environnementaux : Marie excelle dans la couverture de sujets tels que le changement climatique, la perte de biodiversité, et les innovations en matière de durabilité, apportant des histoires captivantes et informatives au grand public.
  • Militantisme écologique : Elle est activement impliquée dans des campagnes de sensibilisation et des projets écologiques, contribuant à des efforts significatifs pour la conservation de l'environnement.
  • Analyse des politiques vertes : Marie offre des éclairages critiques sur les politiques environnementales, soulignant les avancées et les obstacles dans la lutte contre la crise écologique.
  • Éducation et sensibilisation : Passionnée par la transmission de connaissances, elle s'engage dans des initiatives visant à éduquer et à sensibiliser les communautés aux enjeux du développement durable.
Philosophie professionnelle : "Je crois fermement que l'information est un levier puissant pour le changement. En tant que journaliste, mon devoir est de révéler la réalité des crises écologiques que nous affrontons, tout en mettant en avant les voies d'action possibles pour chaque individu et pour la société dans son ensemble. Le militantisme vient renforcer cette mission, en traduisant les paroles en actions concrètes pour la planète." Contributions marquantes :
  • Une série d'articles influents sur les conséquences sociales et environnementales de la déforestation en Amazonie, qui a contribué à une prise de conscience internationale et à des engagements renouvelés pour la protection des forêts.
  • La participation à des documentaires sur la pollution plastique des océans, mettant en exergue les impacts sur la faune marine et les écosystèmes, ainsi que les solutions émergentes pour cette crise.
  • Des ateliers sur le développement durable dans des écoles et des universités, visant à inspirer la prochaine génération d'activistes écologiques.
Pourquoi suivre Marie Descamps ? Suivre Marie Descamps, c'est s'immerger dans le monde du développement durable à travers le regard d'une experte passionnée et engagée. Ses écrits, empreints de rigueur journalistique et d'un engagement sans faille pour l'écologie, sont une source d'inspiration et d'information incontournable pour tous ceux qui souhaitent contribuer à la sauvegarde de notre planète. Marie ne se contente pas de rapporter les faits ; elle nous invite à devenir des acteurs du changement pour un avenir durable.