dim. Jan 29th, 2023
Le Conseil syndical du Parc naturel régional du Luberon demande au gouvernement de ne pas donner suite à une demande de permis d’exploration de gaz de schiste déposée le 12 janvier et qui concerne 870 km2 autour de Gargas.
Le 16 février dernier, le Parc naturel régional du Luberon s’est opposé à une demande de permis de recherche déposée au mois de janvier par la société Tethys Oil Company sur son territoire. Cette dernière, souhaite procéder à des forages exploratoires de gaz de schiste sur une zone couvrant plus de 870 km2 autour de Gargas. La commune est située « au coeur de l’Opération Grand Site actuellement à l’étude sur le Massif classé des ocres, en vue de l’obtention du label Grand Site de France » souligne le conseil syndical du PNR. Compte tenu des méthodes utilisées pour extraire les gaz, il dénonce aussi un « risque avéré, avec des conséquences évidentes pour les milieux aquatiques, la chaine alimentaire et la santé humaine ».

Une demande sans suite

« Faut-il rappeler la présence et l’importance de l’aquifère souterrain que représente le karst alimentant de très nombreuses résurgences dont celle de la Fontaine de Vaucluse, ressource qualifiée de « hautement stratégique » par le Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux Rhône-Méditerranée-Corse » s’inquiète-t-il. Pour le PNR, le gouvernement ne doit pas donner « suite à la demande d’exploration déposée par la société Tethys Oil Company ou toute autre » compagnie susceptible de formuler une demande similaire. Il souhaite aussi que « soit saisie la Commission nationale du débat public (CNDP) afin qu’un débat collectif et politique ait lieu sur la reconversion énergétique de notre société ».

22 février 2011, Pierre Magnetto